Le travail présenté lors de mon

diplôme de Bachelor à l’édhéa

est une proposition à la fois

visuelle et performative.

Au travers d’une créature lacustre

et d’une matière organique, je tente

de tisser une histoire sensitive autour des notions de corporalité, d'écosysteme, d'attention. Je questionne la hiérarchie des corps avec une volonté empouvoirante, en usant d’un dispositif simple et direct dans

un espace peu travaillé. Ma voix,

une projection, les corps qui

écoutent et qui regardent.

Les notions de genre

et d’espèce ainsi que la position

de la photographe se manifestent

dans le texte en regards croisés.

lecture performative de 13 minutes,

boucle audio et projection 1m20 x1m20

2020